La revue permanente des professionnels de l'Europe

La revue permanente des professionnels de l’Europe

Quelle place pour la Suisse en Europe?

Quelle place pour la Suisse en Europe? Retour sur la votation du 9 février 2014.
«La Suisse anti-européenne? Certainement pas»

Par François Longchamp, Président du Conseil d’État de la République et canton de Genève

 

«Le 9 février 2014, le peuple suisse acceptait l'initiative d'un parti politique, l'Union démocratique du centre (UDC), dite "contre l'immigration de masse", lors d'un de ces scrutins dont la Suisse a le secret et qu'elle nomme "votation populaire"», souligne François Longchamp, Président du Gouvernement de la République et canton de Genève. Une initiative qui, selon lui, «vise à établir des contingentements non seulement applicables aux ressortissants de pays extra-européens mais également aux ressortissants des pays européens » et « contraire aux principes de la libre circulation établie entre les pays de l'UE ». Pourtant, au-delà de l’onde de choc politique et économique des résultats de cette votation, François Longchamp voit paradoxalement dans ce scrutin une opportunité de relancer la construction européenne, chantier pour lequel la Suisse « paraît parfaitement qualifiée». Analyse.

 

Quelle place pour la Suisse dans l’espace Schengen et le système Dublin de l’Union européenne

Par Hervé Bribosia, Vice-directeur de la Fondation Jean Monnet pour l’Europe, Lausanne

 

La votation de février dernier pourrait-elle remettre totalement en question, près de dix ans après, la conclusion – le 26 octobre 2004 – de l’accord entre la Suisse et l’Union européenne ayant pour objet d’étendre l’espace Schengen à la Suisse? Rien n'est moins sûr. Pour mieux comprendre le contexte et les conséquences de la votation du 9 février, retour sur le cadre institutionnel ainsi que sur les modalités de la participation de la Suisse à cet espace, et les avantages en découlant – aussi bien pour la Suisse que pour l’Union européenne - avec Hervé Bribosia, Vice-directeur de la Fondation Jean Monnet pour l’Europe, de Lausanne.

 

La Suisse, un modèle pour l’Union européenne?

Par Dusan Sidjanski, professeur émérite de la Faculté des sciences économiques et sociales de l’institut européen de l’Université de Genève

 

La crise que traverse l’Union européenne est propice à la poursuite de sa construction institutionnelle. D’aucuns plaident pour une évolution fédéraliste sur le modèle du petit frère suisse. Erreur, répond Dusan Sidjanski, professeur émérite de la Faculté des sciences économiques et sociales de l’institut européen de l’Université de Genève. La Suisse n’est pas un modèle pour l’UE mais une expérience fédérale utile. L’histoire ne se répète pas, elle est une « création continue » à l’exemple de l’intégration européenne.

 

Pour aller plus loin


Bibliographie «La Suisse et l’Union européenne»

 



* Veuillez saisir votre nom et votre email.

video en ligne

Etudes Europeennes