The connected journal of EU professionals

La revue permanente des professionnels de l’Europe

Les autorités de régulation économique et financière : convergences ou divergences ? 

COMPTE RENDU DU COLLOQUE : « Les autorités de régulation économique et financière : convergences ou divergences ? » ; Troisième Journée de la Régulation, École Nationale d’Administration, vendredi 25 février 2011 par Jean-Philippe KOVAR, Professeur à l’Université de Paris VIII Vincennes-Saint-Denis.

Résumé :

Les Journées de la Régulation, créées en 2009 à l’initiative d’une équipe d’enseignants-chercheurs de l’Université de Strasbourg traitent, chaque année, des principales questions du droit de la régulation sous forme de colloques dont les actes sont publiés dans des revues scientifiques de premier rang.

La Troisième Journée de la Régulation, qui s’est tenue à l’ENA, a permis d’appréhender, par-delà la multiplication des autorités de régulation, le profond mouvement de convergence qui rapproche les régulateurs au sein de l’Union européenne sans occulter les différences subsistant suivant les secteurs et les systèmes juridiques.

 

 

From the Euro-crisis to an Economic Union?

Sven-FotoLes 11 et 12 mai derniers était organisée par l' ENA, au Parlement européen, la 6e édition des "Rendez-vous européens de Strasbourg" qui réunissent chaque année des personnalités issues des institutions européennes, des administrations nationales, ainsi que des décideurs privés et des chercheurs qui souhaitent échanger sur les politiques, les carrières et la gouvernance européennes de demain.
Dans ce cadre, Toute l'Europe a assisté au petit-déjeuner (organisé avec le soutien de la Caisse des Dépôts) autour du thème "From the Euro-crisis to an Economic Union ?", dont l'invité était l'eurodéputé allemand Sven GIEGOLD.
Ci-joint l'entretien conduit avec lui.
 

La gestion des crises transfrontalières dans le secteur bancaire

photo28308Le 6 avril 2011, à l'occasion des petits déjeuners européens,  organisés par l'Ecole nationale d'administration avec le soutien de la Caisse des dépôts, Elisa FERREIRA, députée européenne  portugaise, est venue présenter son travail au sein de la Commission des affaires économiques et monétaires et de la Commission spéciale sur la crise financière, économique et sociale.
Cette intervention se situe dans le cadre du cycle thématique "La nouvelle régulation financière en Europe" abordant différents thèmes tels que : la situation économique du Portugal, l'impact de  lacrise sur les banques transfrontalières en particulier et l'état des lieux du projet du Parlement européen sur le fonds de résolution pour les banques.

Interview d'Elisa FERREIRA conduit par Toutel'Europe.eu :



E. Ferreira : "Le Portugal traverse surtout une... par www-touteleurope-eu
 

La crise vue du Parlement européen : bien plus qu'une crise financière

S._GOULARD_9_21_10_2010_ogi_photoSylvie GOULARD, députée européenne, a été invitée par l'ENA à intervenir dans le cadre des petits déjeuners européens, le 9 mars 2011, à Strasbourg.
Cette intervention se situe dans le cadre du cycle thématique "La nouvelle régulation financière en Europe" abordant différents thèmes tels que : la monnaie unique, l'idée d'une taxe sur les transactions financières ou encore sur les priorités pour 2011 de la commission Affaires économiques et monétaires (ECON) dont elle est membre.

Entretien avec Sylvie GOULARD conduit par Touteleurope.eu :


S. Goulard:"Jouer sur la sortie de l'euro est... par www-touteleurope-eu

Conférence donnée par la députée européenne Sylvie GOULARD à l'Université Humboldt (Berlin) le 8 février 2011

Accéder au texte de la conférence

 

Actualité de l'espace de liberté, de sécurité et de justice

 

Photo_E_Barbe Editorial

En 1997, le traité d'Amsterdam a défini un nouvel objectif à l’Union européenne : « offrir aux citoyens de l’Union un niveau élevé de protection dans un espace de liberté, de sécurité et de justice » (Art 34 du Traité sur l’UE). Le traité de Lisbonne a placé cet objectif avant tous les autres (Art. 3 TUE), avant même les objectifs économiques, pourtant seuls visés par le traité de Rome. Ce traité offre les moyens d’y parvenir : pour pratiquement toutes les politiques de l’espace de liberté, de sécurité et de justice, la procédure législative ordinaire est la règle. Il s’agit d’une double révolution : le vote à la majorité qualifiée au Conseil, c'est-à-dire potentiellement la possibilité pour un Etat membre de voir des textes adoptés alors qu’il n’en voulait pas ; l’apparition du Parlement européen comme colégislateur, dans un domaine où le contrôle démocratique exercé par cette assemblée est évidemment fondamental.

ACCEDER AU DOSSIER COMPLET
 


Page 21 of 22

* Please fill in your name and email address.

menu video en

Etudes Europeennes