La revue permanente des professionnels de l'Europe

La revue permanente des professionnels de l’Europe

Charte éditoriale

I - La revue Etudes européennes a été créée en 2003 par le Centre des Etudes Européennes de Strasbourg (désormais Direction des affaires européennes de l'Ena) et l'Institut d'Etudes Politiques de Strasbourg. Depuis 2006, elle bénéficie du label du Pôle Européen d'Administration Publique (PEAP). Elle est diffusée exclusivement en ligne.

La revue s'adresse prioritairement aux professionnels de l'Europe, en particulier aux praticiens, aux décideurs publics et privés, aux universitaires, aux chercheurs, aux étudiants et aux citoyens s'intéressant à la réflexion sur l'Europe. Elle se veut une revue de référence sur les questions européennes.

II - Etudes européennes est consacrée à l’Europe. Elle a un caractère pluridisciplinaire et est fortement tournée vers la pratique. Elle repose en priorité sur l’expérience de terrain tout en faisant appel à l’éclairage des sciences sociales, notamment à la science politique, au droit, à l’économie, à la sociologie, à l’histoire, aux sciences de gestion, à la géographie et à la philosophie. Elle publie, après évaluation, des textes émanant aussi bien de professionnels reconnus dans leur domaine, que de jeunes chercheurs.

III - La revue Etudes européennes poursuit les objectifs suivants :

  • enrichir la réflexion scientifique sur les enjeux européens par la publication d'analyses ou de témoignages de praticiens engagés dans l'action politique en Europe ;
  • stimuler le dialogue entre les praticiens et les universitaires;
  • analyser les dynamiques d'européanisation selon une logique multiniveaux (local, national, européen et international).

IV - La revue s'organise autour de cinq rubriques permanentes:

a- « Dossiers thématiques » : elle présente des articles de fond sur la gouvernance européenne et les politiques sectorielles. Les dossiers peuvent comprendre plusieurs éléments :

  • des articles de cadrage ;
  • des articles rédigés par des praticiens sur les thématiques choisies ;
  • des entretiens avec des spécialistes des dossiers ;
  • des articles de prospective.

b- « Acteurs d'Europe » : elle comprend des recensions d'ouvrages récents, ainsi que des portraits de praticiens de l'Europe. Ces portraits prennent la forme d'un questionnaire type auquel répond un praticien remarquable exerçant un métier dans les affaires européennes.

c- « La Présidence en fiches » : elle dresse régulièrement le bilan des Présidences du Conseil de l’Union européenne qui se succèdent depuis juillet 2008. Elle comprend des fiches présentant des paramètres quantitatifs et des informations sur les dispositifs institutionnels et les spécificités nationales en matière de gestion des affaires européennes.

d- « Variations européennes »  : elle propose des articles d'actualité sur l'Europe.

e- « L'agenda de l'Europe à Strasbourg » : elle recense et annonce les manifestations organisées à Strasbourg ou en d'autres lieux par les partenaires du Pôle Européen d'Administration Publique (PEAP) sur les questions européennes (colloques, journées d'études, conférences, etc.).

Etudes européennes revient également, dans son menu " Événements ", sur les colloques, les conférences ou les expositions en utilisant au mieux les outils multimédias (galeries de photos, vidéos).

V - Procédure de soumission et d'évaluation des manuscrits :

Les articles soumis à la revue Etudes européennes peuvent avoir été publiés dans une autre revue papier (ou un ouvrage) en langue française. S'ils ont été publiés dans une autre langue, ou s'ils sont soumis à une revue en langue étrangère, la rédaction doit en être informée.

Tous les articles soumis à la revue Etudes européennes sont évalués par un Comité de rédaction, qui émet un avis motivé. L'avis de certains membres du Comité d'orientation peut être sollicité le cas échéant.

En tant que de besoin, la revue Etudes européennes prend en charge la traduction des textes qui ont été retenus pour la publication.

VI - Présentation des manuscrits

Les textes proposés à la revue doivent être rédigés avec soin, de manière lisible et solidement étayés. Ils ne doivent pas excéder les 30 000 signes (espaces, notes et schémas compris). Ils doivent être précédés d’un résumé de 500 à 1200 signes, espaces compris et de dix mots clés en français et en anglais.

Ils sont adressés à la rédaction sous format informatique (traitement de texte) en Times new roman 12 - un interligne et demi.

Le modèle de présentation exposé dans la procédure de publication doit être formellement respecté, qu’il s’agisse de la présentation des notes de bas de page, de la présentation des références bibliographiques ou des liens internet.

Les articles peuvent être soumis en langue française, anglaise ou allemande.

VII - Modalités de publication

La rédaction peut, si elle le juge nécessaire, demander aux auteurs de procéder à certaines modifications de forme ou de fond. Lorsque les articles ont été acceptés, les auteurs doivent faire parvenir à la rédaction la version définitive sous forme numérique dans les délais qui leur sont indiqués.

Dès lors que les textes sont acceptés, ils ne peuvent plus faire l'objet que de corrections minimes (coquilles, fautes grammaticales etc.).

 

RECHERCHER


* Veuillez saisir votre nom et votre email.

video en ligne

Etudes Europeennes